10 techniques de délinéations simples pour réussir un eye-liner parfait

Publié le : 06 octobre 20207 mins de lecture

Qui n’est jamais tombé amoureux d’un type de pochoir chaton délimité et qui a pourtant eu le cœur brisé de découvrir qu’il ne peut le reproduire à ses propres yeux ? C’est un drame commun à de nombreuses femmes lorsqu’il s’agit de porter un eye-liner, l’une des étapes les plus redoutées de tous les temps dans le maquillage. Mais, apprendre à utiliser l’eye-liner, qu’il soit liquide, en gel ou au stylo, n’est pas si compliqué. Il suffit de s’entraîner et de suivre le pas à pas que nous avons montré dans cet autre sujet. Cependant, lorsque les gens apprennent enfin à rendre le trait ferme et uniforme, la vérité est que le tourment de leur vie ne s’arrête pas là. C’est parce qu’ils sont fatigués de la finition traditionnelle de l’eye-liner et qu’ils commencent à vouloir tenter leur chance, et ainsi la saga recommence. Afin d’abréger votre souffrance et de montrer que vous pouvez apprivoiser l’eye-liner comme vous le souhaitez, nous avons préparé l’histoire que vous allez lire. Comme vous le verrez, il est possible de réaliser sans souffrance beaucoup de délinéations différentes absolument merveilleuses, en utilisant seulement quelques techniques simples.

Q’est-ce-que l’eye-liner ?

L’eye-liner est le produit make-up idéal pour se dessiner un regard à tomber; À condition de savoir comment l’appliquer dans les règles de l’art.  Il s’agit probablement du geste beauté le plus complexe à maîtriser. Le trait d’eye-liner demande en effet un peu de patience et de dextérité, mais avec un minimum d’entraînement, on peut le réussir facilement.

Découvrez 10 conseils pour vous aider à vous éclater à l’eye-liner

1. Lignes pointillées

Comme pour les tâches à l’école pendant nos premières années d’études, une tactique pour ne jamais se tromper est d’utiliser des points comme brouillon. Il suffit alors de les suivre.

2. Un chaton classique

Commencez par les pièces : faites d’abord la ligne extérieure, qui définira la hauteur de votre chaton. Ensuite, faites une sorte de triangle, en reliant la ligne aux cils supérieurs et en donnant la forme au contour. Il suffit ensuite de remplir les espaces et de finir autour de l’œil jusqu’au canal lacrymal.

3. Eye-liner noir et blanc

Lorsque vous prenez le matin du chaton classique, vous pouvez augmenter l’eye-liner en utilisant également un crayon blanc sur le dessus, comme finition.

4. Double chaton

Faites le chaton classique en haut des yeux, puis tracez une autre ligne sous les cils inférieurs. Idéalement, ne laissez pas les lignes se rencontrer, en laissant un espace entre elles. Si vous le souhaitez, cet espace peut être rempli d’un illuminateur, d’un correcteur ou même d’une ombre nacrée, pour mettre en valeur l’effet.

5. Des lignes floues

Si vous voulez innover dans le domaine de l’eye-liner, faire le trait fumé est une excellente idée. Il suffit de faire le contour, même avec un crayon noir, et de fumer avec un petit pinceau, comme si c’était une ombre, mais en respectant la forme du chaton.

6. Conçu pour les yeux séparés ou petits

Pour donner l’impression d’avoir des yeux plus grands ou plus séparés, commencez le contour en partant du milieu jusqu’à l’extrémité des yeux.

7. Conçu pour unir les yeux

Si, par contre, vous avez des yeux séparés, un bon truc est l’eye-liner avec un embout dans le coin intérieur. Il suffit de faire le tour complet de l’œil, en veillant à ce que la finition dans le coin intérieur soit aussi fine, délicate et fidèle à la forme naturelle que possible.

8. Yeux fumés

Si vous êtes sans ombre, votre eye-liner peut sauver votre regard, même pour une composition plus lourde pour la nuit. Faites comme sur la photo et fumez, en apportant la couleur au reste de vos yeux.

9. Doublement délimité et coloré

Pourquoi ne pas être un peu plus audacieux ? D’abord, avec l’eye-liner coloré, faites un chaton classique. Ensuite, couvrez le premier contour avec de l’eye-liner noir. Cependant, ne faites que la moitié des yeux, en terminant par une ligne inférieure. C’est-à-dire suivre la forme de l’œil lui-même. Le résultat est incroyable, surtout si vous mettez aussi des couleurs dans la ligne d’eau inférieure.

10. Délimité à l’intersection

Un chaton avec un crayon blanc, tourné vers le bas, comme dans le cas du chiot décrit. Un peu plus mince, fait aussi le contour noir. Mais cette fois-ci, avec le chaton classique.

Dans le même thème : Comment souligner et augmenter la profondeur de votre regard ?

Comment réussir son trait d’eye-liner ?

On prépare le démaquillant en cas de bavure. Mieux vaut prévenir que guérir. C’est pourquoi on doit prévoir deux ou trois cotons tiges avec un peu de démaquillant. En cas de raté, on peut estomper la bavure et recommencer. Au bout de deux ou trois applications, on sera une pro de l’eye-liner. Pour assurer notre geste et éviter de trembler, l’idéal est de s’asseoir, de manière à pouvoir s’accouder. Privilégier une surface plane pour un geste plus précis. On trace des pointillés. Parfaite pour un eye-liner liquide, cette technique est quasi-imparable. Partir du coin interne de l’œil et tracer de légers pointillés au ras des cils en allant vers le coin externe de l’œil. . Comme à l’école, on relie ensuite chaque pointillé pour tracer le trait d’eye-liner. Plus on y va par étape, plus le trait sera fin et droit. On ne va pas plus vite que la musique, le trait doit rester très délicat et le plus près possible des cils. Ne pas penser qu’un trait plus épais sera plus facile à corriger grâce au coton-tige. On attend que l’eye-liner soit bien sec avant d’ouvrir grand les yeux, au risque de décalquer le trait. Ensuite, on recourbe ses cils. Le trait d’eye-liner souligne le regard. Pour parfaire ce maquillage des yeux, on saisit notre recourbe-cils et on se façonne un regard de biche. Enfin, la dernière étape : le mascara. On opte de préférence un mascara en accord avec la couleur de l’eye-liner, puis on le pose dès la racine des cils, de manière à agrandir les yeux au maximum. 

Plan du site