Faire une liposuccion douce ? C’est possible !

Changer de corps peut être une envie pour se sentir mieux dans son corps. Dans d’autres cas, changer de corps est une nécessité physique pour remodeler sa silhouette. Il faut alors faire appel à une chirurgie particulière : la liposuccion. Cette technique permet d’éliminer définitivement une zone graisseuse du corps. Aujourd’hui, il existe des techniques alternatives permettant de faire une liposuccion douce.

Mais alors, comment faire le choix d’une telle intervention ? Quelles sont les différences avec une intervention classique ? Et surtout, comment se passe une liposuccion ?

Pourquoi faire une liposuccion ?

liposuccion douceLa liposuccion traditionnelle permet d’aspirer une partie graisseuse du corps pour permettre à la personne de modifier sa silhouette. Celles-ci sont souvent localisées au niveau du ventre ou des cuisses. Ainsi, elle est mise en place pour affiner le corps. Il faut alors enclencher un processus particulier puisque cette intervention est une pratique chirurgicale.

La première consultation permet de connaître le déroulement de cette action. Le patient peut alors informer le personnel médical de toutes les indications importantes avant de procéder à la liposuccion. En amont, il faut savoir si vous préférez ou non passer par une technique de liposuccion douce. Cette alternative permet de mettre en place une technique plus légère.

La liposuccion au niveau du ventre

Il est possible de retirer les masses graisseuses au niveau du ventre avec ce type d’intervention chirurgicale. Cependant, il faut noter que l’action est efficace lorsque la graisse se trouve au-dessus des muscles du ventre. Il faut donc prendre le temps avec le personnel médical de savoir si ce type d’intervention est intéressant pour le patient ou non.

La liposuccion douce sur la culotte de cheval

Avant de lancer la procédure, il faut vérifier la pertinence d’une telle intervention. En effet, cet acte nécessite tout de même une anesthésie locale. Il faut donc être certain qu’elle sera efficace. Pour cela, le praticien mesure l’épaisseur de la masse graisseuse. Ces précautions sont importantes. Elles permettent de pouvoir parfaitement répondre aux attentes du patient une fois l’opération effectuée.

En parallèle, il est important de faire régulièrement du sport pour avoir une bonne hygiène de vie. Découvrez des conseils sur le site spécialisé 123medecins.info.

Quels sont les avantages de la liposuccion douce ?

Cette technique se déroule en anesthésie locale. Elle est réalisée avec des instruments beaucoup plus fins pour réduire les risques notamment de création de vagues. Les cicatrices sont aussi plus petites avec ce type d’intervention. Elles font généralement entre 3 à 4 millimètres.

De plus, cette technique indolore évite de subir une anesthésie générale. L’anesthésie totale peut parfois engendrer des nausées ou des vomissements, notamment au réveil. Les conséquences peuvent alors être un peu plus désagréables qu’après une anesthésie locale lors d’une liposuccion douce.

Ainsi, cette technique est particulièrement recommandée lorsque le but de cette intervention est de perdre du poids à des endroits particuliers et précis. Par contre, elle n’est pas à faire lorsqu’il s’agit d’une perte de poids sur l’ensemble du corps. Les zones les plus souvent traitées sont : le ventre, les poignets d’amour, le double menton ou encore les fesses.

 Que se passe-t-il après la liposuccion douce ?

Une fois la liposuccion terminée, il est possible de quitter l’établissement où se déroule l’intervention plus rapidement qu’avec une intervention classique. En effet, les conséquences après l’opération sont beaucoup plus faibles. Il est donc possible de rester seulement quelques heures dans une chambre de réveil. Le site elle.fr vous donne d’autres informations intéressantes sur la liposuccion.

Il est possible d’avoir quelques hématomes ou ecchymoses après l’opération. Ces traces devraient partir au bout d’une semaine. Il est ensuite recommandé de porter une gaine de contention pendant quelques semaines pour bien maintenir la peau à l’endroit de l’intervention.