L’épilation laser : une technique réellement définitive

épilation laser

Ne plus jamais avoir à s’épiler de toute sa vie, toute femme en rêve ! Mais pas seulement la gent féminine. Même les hommes qui ont des poils pas très gracieux sur leur corps voudraient sans doute adopter cette méthode révolutionnaire. Ainsi ils n’auront plus recours à un rasage régulier de la barbe par exemple. Imaginez que cela devient possible et qu’il existe une solution permettant d’éradiquer définitivement les poils qui vous gênent. C’est le cas de la technique au laser. Comment fonctionne-t-elle ? Est-elle réellement efficace ? Quelles sont les précautions à prendre ? Retrouvez dans cet article toutes les réponses claires aux questions qui vous titillent au sujet de l’épilation définitive.

L’épilation laser : comment ça se passe ?

S’épiler au laser c’est exposer le follicule pileux aux radiations. Pas de panique, il n’est pas question d’endommager votre peau ou encore de vous faire vivre des séances douloureuses. En fait, il s’agit d’éradiquer les poils jusqu’à leur racine en les chauffant grâce aux impulsions de lumière laser. C’est la mélanine contenue dans le poil qui capte ces dernières et cette méthode en profondeur fait qu’on l’appelle : épilation définitive. Cette technique est la plus efficace et celle qui a une plus longue durée du fait qu’une fois que vous l’avez employé, vous n’avez plus à utiliser d’autres moyens d’épilation ou à renouveler celui en cours ou du moins pas avant très longtemps. En effet, cela n’exclut pas le fait qu’il faut tout de même prévoir quelques séances de rattrapage (2 au moins selon les cas) tous les 7 ou 8 ans. Vous devez savoir qu’en majeure partie, les poils touchés par les radiations émises par le laser sont ceux qui sont en phase de pousse, car on y trouve le plus de mélanine. Lorsque vous débutez, il ne s’agit donc pas de se faire épiler au laser en une seule fois pour espérer voir les résultats attendus. Là où les poils ont une repousse plutôt lente comme au niveau des cuisses, il faut espacer les séances de 8 semaines. Pour détruire totalement les poils des aisselles ou du maillot par exemple, les séances sont à espacer de 4 semaines. Mais, ne vous en faites pas, le médecin spécialiste qui vous prendra en main saura exactement vous guider sur ce point.

Les avantages que l’on en tire

Vous hésitez toujours à passer à l’épilation définitive ? Ces quelques avantages que vous en tirerez pourraient vous convaincre et vous rassurer. S’il y a bien un moyen de vous débarrasser pour de bon des poils superflus de votre corps ou de votre visage, c’est la technique au laser. Elle permet en effet une élimination jusqu’à près de 90%. De plus, elle est indolore ou du moins elle ne vous fait pas subir la même torture que l’électrolyse ou la cire. Par ailleurs, pour avoir la peau lisse et douce comme vous en avez toujours rêvé, l’épilation au laser promet des résultats impressionnants. Vous pouvez désormais dire adieu aux repousses rugueuses, aux poils incarnés, aux irritations et retrouver une peau bien hydratée et souple. La belle affaire pour bien accueillir l’été, non ? Et si on parlait de l’économie d’argent considérable que vous ferez, vous ne serez certainement pas déçu. Eh oui, passer à l’épilation au laser c’est faire un investissement à long terme. Cette technique n’a en effet pas besoin d’être renouvelée presque chaque semaine comme celle à la cire ou encore l’électrolyse. De plus, elle vous fait économiser du temps. Notez que même si vous vous faites épiler des zones plus grandes comme le dos ou les jambes au laser, cela ne vous prendra pas plus d’une heure. Alors qu’attendez-vous pour vous y mettre si vous êtes gagnant à tous les coups ?

L’épilation définitive : pour qui ? Par qui ? Sur quelles parties du corps ?

L’épilation définitive est une intervention médicale qui se doit donc d’être effectuée par un médecin spécialiste et diplômé dans le domaine. Elle ne doit pas se faire à la hâte, mais nécessite une ou plusieurs consultations préalables du patient. Cela permet d’avoir une peau bien préparée et de faire un diagnostic afin d’éviter tout éventuel effet nocif. Si vous avez la peau claire et des poils foncés ou noirs, le laser vous conviendra sans problème. Toutefois, même si vous ne répondez pas à ces critères, il existe fort heureusement des appareils qui pourront bien marcher sur vous. Aussi bien les femmes que les hommes peuvent le faire, de préférence à l’âge adulte, soit en moyenne vers l’âge de 30 ans, c’est-à-dire à la période de la maturité hormonale. Et la bonne nouvelle ? Cette méthode au laser est faisable sur absolument toutes les parties du corps et visage : sourcils, menton, cou, aisselles, jambes, torse, dos, ventre, maillot… bref là où les poils vous gênent, éradiquez-les définitivement sans plus tarder.

Les précautions d’usage

Comme dit précédemment, il faut que le médecin vous ausculte avant toute épilation au laser. Pour cela, il faut plus d’une séance pour qu’il examine bien toutes réactions cutanées. Les doses d’épilation seront ainsi déterminées suite à ces observations. Par ailleurs, si vous revenez des vacances au soleil et que vous avez la peau bronzée ou exposée aux UV, attendez au moins 6 semaines avant votre première séance. Évitez aussi de vous appliquer de la crème, du parfum avant votre épilation ou de pratiquer une décoloration des poils. L’idéal c’est de vous raser 48h avant votre séance pour que seule la racine du poil soit atteinte. Après l’épilation définitive, votre médecin vous prescrira certainement une crème apaisante ou hydratante à appliquer sur la zone traitée. Surtout, n’y mettez rien d’autre et ayez un peu de patience avant d’aller à la piscine, au hammam, au sauna et encore moins chez l’esthéticienne pour un gommage, un massage ou autre soin. Bien suivre les conseils et recommandations de votre médecin est garant d’un résultat à la hauteur de vos attentes.